J’étais tombé il y a quelques temps déjà sur un article sur le pot-au-feu chez Loukoum. J’ai failli passé mon chemin sans m’y attarder sauf que le titre m’a interpellé : « J’aime pas le pot-au-feu ». Ce qui est tout à fait mon cas : je déteste le pot-au-feu, je n’y trouve aucun intérêt, quatre heures de cuisson pour ça!

Pot_au_feu_9 

Mais, heureusement, il existe une petite fée qui à l’aide de sa baguette magique (ou de sa louche magique? ;) a réussi l’exploit de le rendre intéressant, délicieux, et même sexy! Si, si, vraiment! Il s’agit de Sonia Ezgulian qui nous donne dans son livre « Petits ricochets de cuisine – Rebondissements gourmands d’un pot au feu du dimanche jusqu’au vendredi » plein d’idées géniales pour transformer le pot-au-feu (en autre chose que du hachis parmentier hein!) (bien que ça soit très bon le hachis parmentier) (bref).

Sonia Ezgulian invite un dimanche des amis et leur concocte un pot-au-feu, une salade de carotte et un riz au lait, et toute la semaine, elle utilise les restes, et les restes des restes pour mijoter de délicieux petits plats.
 Pot_au_feu_10

J’ai fini par commander ce petit bijou, et depuis je lui ai dédié un petit hôtel dans ma cuisine et je m’y prosterne tous les soirs tellement j’aime ce bouquin! Toutes les recettes m’ont fait envie et les photos sont magnifiques! J’ai donc finis par faire ce que je n’aurais jamais cru faire un jour : un pot-au-feu!

Bien sûr, j’ai totalement oubliée la partie « manger du pot-au-feu », (Ca a fait halluciner mes collègues quand je leur ai dis que je faisais du pot-au-feu, mais que je n’allais pas le manger!) et je suis passée directos à la phase « s’éclater en cuisinant les restes de pot-au-feu ».

Alors merci Sonia d’avoir écris ce livre magique, je vais de ce pas aller m’intéresser à tes autres livres.
Et merci Loukoum d’avoir écris cet article sur ce livre et de me l’avoir fait découvrir !

Et maintenant à l’attaque :

La veille

Le pot-au-feu & la salade de carotte

Prévoir aussi du pain rassis pour le jour J

Je vous mets les proportions du livre, mais pour ma part j’avais diminué un peu comme je partais sur un weekend de « rebondissements gourmands » et non pas une semaine.

Le pot-au feu 

600 grammes de queue de bœuf
1 kg de macreuse
600 grammes de jumeau
4 os à moelle
3 poireaux
6 carottes
6 navets
½ chou blanc
4 pommes de terre
1 oignon
du céleri branche
persil, laurier, thym
clou de girofle, poivre noir

et,
de la ficelle alimentaire
une grande casserole

 Pot_au_feu_1

Les petits bouquets garnis sexy

Chouette idée que ces petits bouquets garnis : couper des bandes de poireau (partie verte) de 10-15 cm de longueur. En disposer deux en croix, déposer au centre du persil, du céleri, du laurier et du thym. Replier les bandes et bien ficeler. En faire quatre au total.

 

Cuisson du pot-au-feu

Heure 1

Détailler la viande en morceau. La mettre dans la casserole, recouvrir d’eau froide, porter à ébullition, ajouter les bouquets garnis puis laisser mijoter à feu doux pendant une heure en écumant régulièrement.

Couper les poireaux en lamelles. Eplucher l’oignon et le piquer de clous de girofle.

Heure 2

Au bout d’une heure de cuisson de la viande, ajouter le poireau et l’oignon. Poivrer et laisser à nouveau mijoter une heure.

Couper les carottes et les navets.

Heure 3

Au bout d’une nouvelle heure de cuisson de la viande (deux heures au total), ajouter les carottes et les navets et re-belotte une heure de cuisson à nouveau.

Couper les pommes de terre en quatre. Ebouillanter le chou 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante.

Heure 4

Le pot-au feu a cuit trois heures. Ajouter les pommes de terre et le chou et laisser cuire une heure de plus (la dernière ! ;).

Le pot-au-feu aura cuit quatre heures.

 

La salade de carotte

(qui va se retrouver sur ma table cet été !)

Pot_au_feu_2


une douzaine de carottes
50 mL d’huile d’olive
3 cuillères à soupe de sauce soja
le jus d’une orange et ses zestes
1 gousse d’ail pelée et râpée
1 petit morceau de gingembre pelé et râpé
sel, poivre

Râper les carottes. Mélanger tous les autres ingrédients pour faire la vinaigrette. Assaisonner les carottes avec toute la vinaigrette ou une partie.

 

 

 

 

Le jour J et J+1

On s’éclate !

Samedi midi

Tourte à la viande pot au feu et figues

J'adore les tourtes. C'est très simple à faire et idéal en plat avec une belle salade. Celle ci ne déroge pas à la règle. La figue apporte une très bonne petite touche sucrée.
 Pot_au_feu_4

Samedi soir

l’apéro : Billes de carottes épicées

Gros coup de cœur sur les billes de carottes épicées qui sont délicieuses! D’habitude, je ne suis pas trop carottes, mais là on a adoré, je vais en refaire régulièrement pour mes apéros !

Pot_au_feu_5

Le plat : Burgers viande de pot-au-feu et carottes

Trop bon! Vraiment original et magnifique dans l'assiette!

Pot_au_feu_3

Dimanche midi

Quenelle de pain rassis au jus de pot-au-feu
Bonbons de viande

Comme le reste : parfait! J'ai adoré les quenelles avec le jus de pot-au-feu qui son tip-top. Et les bonbons à la viande ne gâche en rien ce plat! ;)
Les bonbons à la viande sont également sensass, avec la petite sauce dessus … mmmh !

Pot_au_feu_6

 

Les billes de carottes épicées

3 cuillères à soupe de carottes hachées
1 oeuf
1 cuillère à soupe de chapelure
Sel & poivre
cumin, sésame et/ou pavot

Mélanger les carottes, l'oeuf, la chapelure, le sel et le poivre. Façonner des boulettes de la taille d'une noisette et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer d'un mélange de cumin, sésame et pavot, ou de l'un des trois. Faire cuire 10 minutes à 180°. Servir tiède avec de la fleur de sel pour saupoudrer dessus.

Les quenelles de pain rassis au jus de pot-au-feu

pour 2 personnes

2 tranches de pain de campagne rassis
1 verre de lait
1 oeuf entier
1 cuillère à soupe de farine
1 pincée de fenugrec
Sel & poivre
du jus de pot-au-feu

Faire tremper la pain une demi-heure dans le lait. Le presser entre ses mains pour l'égoutter. Ajouter un oeuf, la farine, le sel et le poivre et mélanger. Former des quenelles à l'aide de deux cuillères à soupe. Laisser croûter les quenelles une heure à l'air libre. Les pocher dans de l'eau frémissante, les enlever dès qu'elles remontent à la surface. Les faire dorer à la poêle dans un peu de beurre sur toutes les faces. Simultanément, faire réduire le jus de pot-au-feu dans une casserole jusqu'à ce qu'il soit épais et brillant.
Servir les quenelles nappées du jus de pot-au-feu.

Pot_au_feu_8


Les bonbons de viande


1 pâte brisée (là j'ai un peu tricher et je n'ai pas fais la pâte moi-même)
1 grosse poignée de viande de pot-au-feu
2 oignons hachés finement
du persil haché finement
huile d'olive
sel & poivre
jus de pot-au-feu

Mélanger tous les ingrédients de la farce.
Couper des petits carrées dans la pâte. Déposer un peu de farce au centre. Pincer les bords de la pâte pour former un bonbon ouvert. Ranger tous les bonbons ainsi formés dans un plat beurré. Parsemer de petits dés de beurre, enfourner une demi-heure, les bonbons doivent être un peu colorés et croustillant. Les arroser de jus de pot-au-feu chaud, et laisser le plat dix minutes de plus dans le four chaud éteint.
 

Pot_au_feu_7

Se fût un week-end bien gourmand, que je réitèrerais à nouveau, pour goûter aux mini-kebab apéros. Et à la soupe de boulette au citron. Et au pain de viande. Et à la soupe de bouillon aux raviolis aussi. Bref, j'ai encore plein de bonnes raisons pour faire du pot-au-feu! :)